Édito

Editos, publicité, expositions
et festivals, l’actualité de JANVIER est dense.

Pour découvrir ce et ceux qui nous animent au quotidien et au passage faire un bain d’images et d’idées : des portfolios et des entretiens pour les yeux et l’esprit, et gageons, un peu de plaisir ! Prescription recommandée
en toutes saisons.

  • Man Ray

    Le photographe en sa demeure

    A rebours de l’histoire officielle de la photographie américaine et de son canon, la Street Photography, le MoMA propose de revisiter ses collections photo à travers l’œilleton d’un lieu clos qui cristallise tous les fantasmes en matière de création artistique : l’atelier ou le studio. On y croise, là, un chien dérouté, ici, des vénus alanguies, et souvent le reflet de l’artiste.

    la suite

  • Bettina Pousttchi

    Gratte-ciel : un monument photographique

    De celui qui perce fièrement les cieux d’un vingtième siècle naissant, devant l’objectif des pères (et mères) de la photographie américaine, Berenice Abbott en tête, à celui, photographié par Michael Wolf ou Piotr Bialobrzeski, affichant sa démesure dans les mégapoles asiatiques du XXIe siècle, le gratte-ciel est demeuré l’échelle à laquelle se mesure la modernité. Bettina Pousttchi, artiste germano-iranienne dédie un monument photographique à son image.

    la suite

  • Françoise Huguier, Cambodge

    Françoise, Serge, Cathy, Sergueï et Miss Toundra

    250 pages pour dire une vie de photographie, de contrées nues traversées, de figures colorées aimées. Françoise Huguier livre plus que des souvenirs : elle déroule, bien tendu, le fil d’une passion intacte pour le monde et l’humanité. Revue de son livre, Au doigt et à l’œil, paru à l’occasion de sa rétrospective à la Maison Européenne de la Photographie, Paris.

    la suite

  • Internet : big band passante

    Internet : big band passante

    L’effroyable bug de l’an 2000 passé, l’apocalypse maya de 2012 évitée, reste l’implosion d’Internet en 2018. Et si cette matière vaporeuse qu’est Internet, qui fabrique même des « clouds », n’était pas infinie ?

    la suite